La Magnificence des oiseaux


de Barry Hughart





Le livre

La Magnificence des oiseaux est paru en 2000 aux éditions Denoël, dans la collection Lunes d'Encre.

La quatrième de couverture

Pour lutter contre une épidémie pour le moins singulère - puisqu'elle sait compter et ne touche que les enfants de son village - Boeuf Numéro Dix se rend à Pékin le jour de son dix-neuvième anniversaire. Là, il rencontre un vieil alcoolique, un sage qui bien des années auparavant fut célèbre sous le nom de Maître Li. De retour au village, tous deux découvrent sans mal que Fang le prêteur sur gages et Ma le Grigou ont empoisonné les enfants par erreur. Les deux coupables ont pris la fuite, mais il reste à guérir les enfants... Ainsi commence la première enquête de Boeuf Numéro Dix et Maître Li, dans une Chine qui ne fut jamais, où la recherche de la Grande Racine de Pouvoir les conduira à briser la terrible malédiction qui pèse sur la princesse aux oiseaux...

Narrée avec beaucoup d'humour, récompensée par le World Fantasy Award 1985, cette aventure délirante - où les personnages principaux échappent à la mort à chaque chapitre - ravira autant les amateurs des enquêtes du juge Ti que les lecteurs assidus de Terry Pratchett.

Barry Hughart est né en 1934. Il est l'auteur de trois romans : La Magnificence des oiseaux, The Story of the Stone, Eight Skilled Gentlemen. C'est lors d'un séjour au Japon qu'il est tombé amoureux de l'Extrême-Orient. Une fascination pour ses mythes qui lui a permis de donner vie à la plus délirante des équipes de détectives de l'étrange : Boeuf Numéro Dix et Maître Li.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© 1984, Barry Hughart
© 2000 Éditions Denoël pour la traduction française
Dépôt Légal mars 2000
ISBN 2-207-24866-6


Titre original : Bridge of Birds. Roman traduit de l'anglais par Patrick Marcel.

La couverture

L'illustration de couverture est un détail de Pin, prunier et grues de Shen Quan, Musée du palais impérial, Beijing.