La fin des temps, et après


de Dominique Douay


Le livre

La fin des temps, et après est un roman paru en 1990 dans la collection Présence du futur, (n°511), aux éditions Denoël.

La quatrième de couverture

Lyon, c'est toujours les bouchons, la bonne table et les traboules, sombres corridors qui permettent de passer discrètement d'une rue ou d'un quartier à un autre. Ou, depuis peu, d'un univers à l'autre. Car un jour, l'une de ces traboules s'est ouverte sur une profusion de ``bulles'' dans lesquelles sont encloses des bribes de l'histoire humaine. Ces souvenirs n'intéressent pourtant que quelques historiens. Car l'essentiel se situe entre les bulles, dans la protohistoire, où se multiplient à l'infini les objets contenus dans les bulles. Les bijoux de Néfertiti, par exemple. Ou la trompette d'Armstrong. Lyon, c'est la richesse à portée de la main. Mais aussi une menace pour l'équilibre du monde, comme va s'en apercevoir Martin Dahanne, le seul à détenir le pouvoir de pénétrer dans les bulles et donc l'homme dont les chacals de tout poil rêvent de se faire un allié.

L'auteur
Dominique Douay, né en 1944, est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages et de quelques dizaines de nouvelles écrits parallèlement à une carrière de serviteur de l'État. Deux fois lauréat du Grand Prix de la science-fiction française (en 1975 et 1988), il signe son cinquième livre dans la présente collection.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :
© by Editions Denoël, 1990
Numéro d'édition : 3207
Numéro d'impression 1276
Dépôt légal juin 1990
ISBN 2-207-30511-2

La couverture

La couverture est de Jean-Jacques Chaubin.