La rose de saphir


de David Eddings





Le livre

La rose de saphir est paru en 1996 aux éditions Pocket, dans la catégorie Fantasy, n. 5631.

La quatrième de couverture

Bonne nouvelle: Émouchet a retrouvé le joyau légendaire. Il libère la reine Ehlana du trône de cristal, ce cocon qui la maintenait en vie tandis qu'il cherchait un remède à son mal mystérieux. Quelle déception pour l'empoisonneur, qui avait programmé secrètement l'extinction de la dynastie! Et quelle tentation pour l'immonde Azash, dieu aîné des Zemochs, qui a besoin de la pierre sacrée pour devenir maître du monde!

Alors Émouchet se retrouve soudain traqué par des assassins tapis dans la nuit. Et une autre menace plane, plus ténébreuse encore. Il ne suffit pas d'avoir repris le joyau, il faut maintenant le protéger. Car si l'empoisonneur arrivait à ses fins, il ne se contenterait pas d'usurper le trône, il pourrait livrer à son maître caché le joyau lui-même!

Émouchet repart donc avec son écuyer, un novice, un jeune voleur et quatre chevaliers des ordres combattants: huit compagnons qui galoperont jusqu'au terme de leur quête, dans un tourbillon d'aventures et de magie, dans une gerbe d'étincelles et de gloire fulgurante, dans un fracas d'épopée où s'entrechoquent fortissimo et la plus haute bravoure, et la plus noire infamie.

David Eddings est un homme du grand Nord-Ouest. Né dans l'État de Washington où il a passé son enfance, il vit aujourd'hui avec sa femme Leigh dans un ranch du Nevada. Maître du roman d'aventure, il est passé tout naturellement à la fantasy.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1991 David Eddings
1995 Librairie Plon pour la traduction française
Dépôt Légal avril 1996
ISBN 2-266-06950-0


Titre original The Sapphire Rose, traduit de l'américain par E.C.L. Meistermann.

La couverture

La couverture est de W. Siudmak