Mille et une vies


de Fortuné Chalumeau


Le livre

Mille et une vies a été publié en septembre 1997, aux éditions JC Lattès, collection «Hémisphères».

La quatrième de couverture

DANS la douce Martinique, le village de Bois-Lélé est l'objet d'une âpre dispute entre le diable et le bon Dieu. Esprits en exil et humains multicolorés vont y vivre une débauchée de mille et une merveilles. Le puissantissime Amédée Auguste Delglotte, le Mittérandicule, héritier des dynasties de planteurs voués aux sagas des îles lointaines par les éminences du roi puis celles de la République, entend désormais régenter les âmes et les corps de ses administrés. Mais c'est compter sans la roublardise des gens d'en-ville et des campagnes, sans les piments de l'envie et de l'amour qui coulent dans leurs veines. Pour le reste, ce serait tenir en piètre estime la miséricorde du Père céleste qui, pour sauver du péril infernal ce monde inouï et faire cesser l'immonde hourvari qui monte jusqu'à Lui, va y expédier un délicieux démon: Zéphirin, le gentil chabin, homme par sa chair mais ange par le coeur, et libérateur de tous les désirs.

DÉVOTS ou cabochards, philanthropes naïfs ou assassins ludiques, tous poètes et jouisseurs, les personnages de l'univers antillais défilent ici en une représentation féérique dans la lumière épicée des tropiques, où l'on retrouvera, réinventés, la verve rabelaisienne et le grand roman libertin.

Romancier guadeloupéen, Fortuné Chalumeau figure parmi les écrivains antillais reconnus. Il est l'auteur, entre autres ouvrages et chez le même éditeur, des Cavernes célestes.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1997, Éditions Jean-Claude Lattès
Dépôt légal : septembre 1997
ISBN 2-7096-1710-2
129,00 FF TTC

La couverture

La maquette de la couverture a été conçue par Didier Thimonier, photo Superstock, R. Marvilus.