Dreamericana


de Fabrice Colin





Le livre

Dreamericana est paru en décembre 2002 aux éditions J'ai lu, dans la collection millénaires.

La quatrième de couverture

Écrivain de renom, Hades Shufflin est l'auteur d'une immense fresque à succès consacrée à un XIXe siècle alternatif. Mais en cette année 2012, alors que son nouvel opus est attendu de tous (Stanley Kubrick, qui en a acheté les droits, s'impatiente et effectue déjà les premiers repérages), Shufflin peine à retrouver l'inspiration qui ne lui a jamais fait défaut. Se sentant épié, menacé, il s'avère incapable d'écrire la moindre ligne; or le roman en devenir représente un jalon crucial dans sa carrière. Il doit en effet mettre en scène le dénouement apocalyptique d'une partie d'échecs cosmique que se livrent les Gardiens et les Voyageurs, deux entités immémoriales qui ont façonné l'univers selon leurs désirs.

Tandis que cette impasse créative se révèle pour l'écrivain l'occasion de s'interroger sur ses amours, ses errances et les zones d'ombre de son existence, son environnement semble peu à peu se transformer, perdre de son vernis de réalité pour acquérir une nouvelle dimension. Et si le conflit opposant Gardiens et Voyageurs se jouait à plus grande échelle et dépassait les frontières de la fiction? Et si Hades Shufflin n'était plus maître de son propre esprit... ou ne l'avait jamais été?

Né en 1972, Fabrice Colin est un jeune écrivain aux talents multiples qui s'impose comme toujours plus incontournable à chaque nouvelle parution. On lui doit entre autres les remarqués- et remarquables- Vestiges d'Arcadia, À vos souhaits, Or not to be, Les enfants de la Lune, ou le remarquable cycle d'inspiration shakespearienne Winterheim. Il propose ici un foisonnant roman d'aventures dont le terreau fondateur n'est rien moins qu'une interrogation brillante, très personnelle, sur la création artistique et les notions d'inspiration et de «réalité».

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

2003 Éditions J'ai Lu
Dépôt Légal décembre 2002
ISBN 2-290-31878-7

La couverture

La couverture est illustrée par Grégoire Hénon.