La cité des permutants


de Greg Egan


Le livre

L'édition française

La cité des permutants est paru en 1996 aux éditions Robert Laffont, dans la collection Ailleurs et Demain.

La traduction est due à Bernard Sigaud.

La quatrième de couverture

En ce milieu du XXIe siècle, les milliardaires qui ont eu le malheur de perdre leur corps ont trouvé le moyen de continuer à exister grâce à des Copies informatiques de leurs esprits. Simulations d'eux-mêmes, ils vivent désormais dans des simulations de notre univers.

Paul Durham, conduisant des expériences avec plusieurs de ses propres copies, fait une découverte de dimension historique. Tout système suffisemment complexe peut exister sans support informatique: il trouve dans la trame de l'Univers l'assise nécessaire et peut s'étendre sans limite. Plus besoin de réseaux et d'ordinateurs; plus besoin, même, de réalité. Durham entreprend alors de créer une cité virtuelle parfaite, Permutation City, où des humains pourront continuer à vivre au-delà de leur mort physique. Éternellement. Il intéresse à son projet quelques milliardaires soucieux de se mettre à l'abri des aléas du monde charnel, en leur proposant un pari pascalien: si ça marche, vous serez immortels, si ça ne marche pas vous n'aurez perdu que de l'argent.

Durham est-il un chercheur, un illuminé, ou encore un escroc? Et l'amour a-t-il encore une place entre deux simulations dans un univers virtuel?

À travers une intrigue digne d'un thriller métaphysique, Greg Egan réussit à faire passer et comprendre tous les concepts de la réalité virtuelle.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1996 Éditions Robert Laffont
Collection Ailleurs et Demain
Dépôt légal avril 1996
ISBN 2-221-08177-3

La couverture

La couverture de cette édition est conforme à la présentation habituelle de la collection.