Histoires comme si...


de Gérard Klein


Le livre

La première édition

Histoires comme si... est paru dans la collection 10 18 en 1975.

La quatrième de couverture

Dans nos régions tempérées où l'imaginaire a sensiblement moins d'adeptes que la psycho ou la métaphysico, Gérard Klein peut à juste titre passer pour une singulière exception. Il a toujours été hanté par la science-fiction, il l'a découverte très jeune et, à seize ans, il écrivait déjà des nouvelles de SF dont la maturité étonnait les amateurs. Bien que vingt ans se soient écoulés, Gérard Klein n'a jamais trahi son amour passionnel pour cette littérature : il dirige chez Laffont avec une grande intransigence la collection Ailleurs et Demain et il s'est toujours refusé à écrire un texte qui ne soit pas de la science-fiction. C'est même, quand on y pense, une des premières fois que l'on voit son nom inscrit au catalogue d'une collection qui n'a pas pour seul but d'explorer l'avenir et ses succursales. Cette incursion dans l'ailleurs de l'édition est souhaitable pour Gérard Klein. Elle lui vaudra des lecteurs qui ne sont pas exclusivement des intoxiqués du futur. Il les mérite, car Gérard Klein n'est pas seulement un auteur de SF, c'est aussi et plus simplement un écrivain. Il le prouve en vingt nouvelles toujours surprenantes, toujours fascinantes à lire, à méditer.
Jacques Sternberg

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
Union Générale d'Edition
8, Rue Garancière - PARIS VI
N. édition 732, 2eme trimestre 1975
Dépôt légal 9113
pas de ISBN

La couverture

La couverture est de Pierre Bernard, et le dessin, bien sûr, de Roland Topor.

La seconde édition

Histoires comme si... a été réédité en 1985 aux Nouvelles éditions Oswald (NéO).

La quatrième de couverture

Lors de sa première parution, dans la collection 10/18, il y a exactement dix ans, Jacques Sternberg présentait ainsi l'ouvrage et son auteur :

« Dans nos régions tempérées où l'imaginaire a sensiblement moins d'adeptes que la psycho ou la métaphysico, Gérard Klein peut à juste titre passer pour une singulière exception. Il a toujours été hanté par la science-fiction, il l'a découverte très jeune et, à seize ans, il écrivait déjà des nouvelles de SF dont la maturité étonnait les amateurs. Bien que vingt ans se soient écoulés, Gérard Klein n'a jamais trahi son amour passionnel pour cette littérature : il dirige chez Laffont avec une grande intransigence la collection Ailleurs et Demain et il s'est toujours refusé à écrire un texte qui ne soit pas de la science-fiction. C'est même, quand on y pense, une des premières fois que l'on voit son nom inscrit au catalogue d'une collection qui n'a pas pour seul but d'explorer l'avenir et ses succursales. Cette incursion dans l'ailleurs de l'édition est souhaitable pour Gérard Klein. Elle lui vaudra des lecteurs qui ne sont pas exclusivement des intoxiqués du futur. Il les mérite, car Gérard Klein n'est pas seulement un auteur de SF, c'est aussi et plus simplement un écrivain. Il le prouve en vingt nouvelles toujours surprenantes, toujours fascinantes à lire, à méditer. »

Aujourd'hui, les nouvelles de Gérard Klein vont retrouver de nouveaux lecteurs grâce à une collection qui a déjà inscrit son nom à son catalogue. Soyez de ceux-là, vous qui avez la chance d'avoir encore à les découvrir.

Né en 1937, Gérard Klein fut considédé, quand il publia ses premières nouvelles dans la revue Fiction, comme le jeune prodige de la science-fiction française. Il avait dix-huit ans. Il a publié depuis une oeuvre importante : des romans comme Le gambit des étoiles (dans cette collection), Le spectre du hasard, Les seigneurs de la guerre (Laffont), Le temps n'a pas d'odeur (Denoël) et aussi de nombreuses nouvelles réunies par la suite dans des recueils comme Les perles du temps (Denoël), Un chant de pierre (Losfeld) et le présent Histoires comme si... Un Livre d'or de la science-fiction (Presses Pocket) lui a été consacré par Michel Jeury, et il en a lui-même consacré à Ursula Le Guin, Frank Herbert et Michel Jeury.

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
© Nouvelles éditions Oswald (NéO) 1985
« Fantastique / Science-Fiction / Aventure », N. 131
ISBN : 2-7304-0301-4

La couverture

La couverture de cette édition est de Nicollet.

La troisième édition

Histoires comme si... a été réédité en 1988, aux éditions Le Livre de Poche.

La quatrième de couverture

Cette tête là me dit quelque chose... Et si vous l'aviez rencontrée dans une autre vie ?
Sur Mars, il est une fille bleue qui porte une tunique rapée. Et vivante, comme l'amour...
Un moustique énerve un dormeur. Et si c'était le dernier moustique de l'Histoire...
Le cavalier au centipède est une figure mythique de l'histoire du système solaire. Saviez-vous qu'il s'était trompé de destin ?
Dans un univers de cannibales, est-il profitable de demeurer végétarien ?

Ce recueil réunit les nouvelles les plus insolites de Gérard Klein, le plus connu peut-être et certainement le plus divers des écruvains français de science-fiction. Auteur de romans et de nouvelles, éditeur, critique, essayiste, deux fois couronné par le Grand Prix de la Science-Fiction française, traduit en américain et dans une douzaine d'autres langues, passionné de science, d'art et d'ordinateurs, il a toujours eu un faible pour les histoires courtes. Et les bonnes histoires...

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
© Nouvelles éditions Oswald (NéO) 1985
Le Livre de Poche, N. 7097
ISBN : 2-253-04720-1

La couverture

La couverture de cette édition est de Manchu.