Le Sceptre du Hasard


de Gérard Klein


Le livre

La première édition

Le Sceptre du Hasard est paru en 1968 aux éditions Fleuve Noir, dans la collection Anticipation, n. 357.

La quatrième de couverture (1968)

Les boules de la Machine du Hasard formèrent un nom, celui du nouveau chef suprême de l'humanité, le stochaste. Ingmar Langdon n'en crut pas ses yeux, car c'était le sien.

Il n'avait pas la moindre envie d'exercer le pouvoir. Mais il n'avait pas le choix. Et quand il découvrit que le précédent stochaste avait été tué, quand il entendit les rafales siffler à ses oreilles, il commença à avoir vraiment peur.

D'autant que la situation était un rien troublée. Dans l'espace, les humains venaient de rencontrer des navires étrangers. Sous la terre, les parias, les Indignes, s'agitaient. Et dans les couloirs du Palais, les complots allaient bon train, sous l'oeil impassible de la Machine.

Alors ? Fuir ! Facile à dire.

Mais oû, quand tout le monde connaît votre tête et que certains veulent en faire un trophée ?...

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
© 1968 Editions Fleuve Noir
Numéro 357
pas de ISBN

La couverture

La couverture de cette édition n'est pas attribuée.

La seconde édition