Moi, Asimov


de Isaac Asimov





Le livre

Moi, Asimov est paru aux Éditions Denoël, dans la collection Présence du Futur, en avril 2000, n°630.

La quatrième de couverture

À sa disparition en 1992, à l'âge de soixante-douze ans, Isaac Asimov laissait en héritage à la foule de ses admirateurs le compte-rendu détaillé d'une existence bien remplie: la présente autobiographie. L'auteur qui aura sans doute le plus marqué la science-fiction moderne, jusqu'à se confondre pratiquement avec elle, y retrace son enfance de jeune émigré russe à Brooklyn, les innombrables lectures qui devaient faire de lui une encyclopédie vivante, sa carrière orageuse de professeur de biochimie et, bien sûr, son itinéraire d'écrivain.

Isaac Asimov (1920-1992) est l'un des pères fondateurs de la science-fiction. Quand il n'invente pas les trois lois de la robotique, quand il n'écrit pas quelque histoire mystérieuse et délicieuse, il peint l'une des plus grandes fresques du genre, le cycle de Fondation : Fondation, Fondation et Empire, Seconde Fondation, Fondation foudroyée, Terre et Fondation.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1994, Estate of Isaac Asimov
1996, Éditions Denoël pour la traduction française
Collection Présence du Futur, n°630
ISBN 2-207-25107-1

Autobiographie traduite de l'anglais (U.S.) par Hélène Collon.

La couverture

La couverture est illustrée par Fred Sorrentino.