Le Gène maudit


de John Boyd


Le livre

Le Gène maudit a été publié chez Denoël, dans la collection Présence du Futur, en 1976, n°219. Il a été réédité dans cette même collection en janvier 2000.

La quatrième de couverture

Certains survivants du Grand Holocauste possèdent un patrimoine génétique contaminé par un gène de mort. Ainsi ces hommes créent-ils le chaos, provoquant inconsciemment des catastrophes qui entraînent avec eux la mort de milliers de personnes. Et voilà qu'arrive à Los Angeles un de ces cobayes: Amal, un jeune sismologue arabe qui prédit un terrible tremblement de terre et ignore qu'il en est probablement la source. Comment empêcher une telle catastrophe? Peut-on débarasser l'humanité renaissante de ces gènes maudits?

John Boyd, né en 1919 à Atlanta, n'a commencé à écrire qu'à l'approche de la cinquantaine, mais la douzaine de romans d'inspiration et de ton très libres qu'il a alors livrés coup sur coup l'ont imposé comme un des auteurs les plus attachants des années 70. Il est connu du monde entier pour son chef-d'oeuvre La Planète fleur.

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
1973, John Boyd
2076 Éditions Denoël pour la traduction française
ISBN 2-207-25053-9

Tittre original The Doomsday Gene. Traduit de l'anglais (U.S.) par Jane Fillion.

La couverture

La couverture de cette édition est illustrée par Benjamin Carré.