Le reflux de la nuit


de Jean-Pierre Andrevon



-=-

Le livre

Le reflux de la nuit a été initialement publié en 1972, dans la collection Angoisse.

La troisième édition

Le reflux de la nuit a été réédité en mai 1992, aux éditions Denoël, dans la collection Présence du Fantastique, n.26, dans une version substantiellement réécrite et augmentée par son auteur.

La quatrième de couverture

Une ville presque anonyme. Des rues, des places, un cimetière où se rend tous les jours un homme dont la vie a été brisée par une cruelle disparition. C'est pour lui plus qu'un pèlerinage: une obsession qui cède le pas à une autre quand, à la suite d'un de ces marchés fous comme on en conclut par désespoir, l'idée d'une possible résurrection de la femme aimée fait son chemin. Ce bruit nocturne, cette trace sur le palier, cette ombre entr'aperçue... Et si c'était elle? Du coup, Pierre Merlin oublie de se poser deux questions autrement importantes: les morts apportent-ils aux vivants qui les ont appelés la présence désirée... ou autre chose? Et s'ils se révèlent insupportables, comment se débarasser d'eux?

L'auteur Jean-Pierre Andrevon, l'auteur français le plus publié en Présence du Futur (Sukran, son dernier roman dans cette collection, a reçu le Grand Prix de la science-fiction française 1990), n'a cessé au cours des années d'enrichir sa palette. Peintre, chanteur, anthologiste, critique, il oeuvre aussi avec bonheur dans le fantastique, comme en témoigne le présent roman, une de ses premières et plus belles réussites dans le genre.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1992 Éditions Denoël
Dépôt légal mai 1992
ISBN 2-207-60026-2

La couverture

La couverture est de Pascal Moret.


-=-