Les revenants de l'ombre


de Jean-Pierre Andrevon



-=-

Le livre

La première édition

Les revenants de l'ombre est paru en 1979, aux éditions Jean Goujon.

La quatrième de couverture

Le bruit - le bruit avait quelque chose d'épouvantable, de terrifiant. On aurait dit qu'il jaillissait des profondeurs de la terre, comme si, en même temps, il répercutait les plaintes, les cris de tous les morts enfouis dans le sol depuis des siècles... Et ce bruit, mêlé au tumulte de la guerre, amplifié par le vacarme assourdissant des soldats de l'armée allemande, ce bruit frôlait l'inconcevable. Mais qui a dit que les fantômes agissaient toujours en silence ?

Jean-Pierre Andrevon (né en 1937) est un des chefs de file de la nouvelle science-fiction française et la plupart des ses oeuvres qui se rattachent à ce genre ont été publiées dans la collection Présence du Futur. Mais il est aussi l'auteur de plusieurs romans fantastiques à travers lesquels il fait varier, avec une ingéniosité surprenante, le surnaturel, le suspens et l'horreur. Le présent roman en témoigne largement.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© Jean-Pierre Andrevon et Éditions Jean Goujon, 1979
Dépôt légal n. 9189 - 4e trimestre 1979
ISBN 2-86291-053-8

La couverture

La couverture est de Helmut Wenske.

La seconde édition

Les revenants de l'ombre a été réédité en mai 1997, aux éditions Denoël, dans la collection Présence du Fantastique, n°59, dans une version substantiellement remaniée par son auteur.

La quatrième de couverture

Hiver 1943. La France occupée. Un coin de Champagne où se dresse le château de Montalembert. Au cours des siècles, les prés et les bois environnants ont vu se dérouler bien des combats dont les victimes ont été ensevelies sur place. À ce stade de la guerre, le destin de l'Allemagne n'est pas encore scellé, mais le comte de Montalembert, collaborateur notoire, ainsi que ses complices, le savant nazi Otto Reissmann et l'officier S.S. von Rhumkorff, savent que l'armée allemande a déjà perdu beaucoup d'hommes et que ses réserves de soldats ne sont pas inépuisables... Que cachent les bruits terrifiants en provenance du château? Comment expliquer cette chaleur étouffante qui fait fondre la neige autour du domaine? Les hôtes du château auraient-ils entrepris de lever la plus incroyable des armées?

L'auteur Jean-Pierre Andrevon, l'auteur français le plus publié en Présence du Futur (Sukran, son dernier roman dans cette collection, a reçu le Grand Prix de la science-fiction française 1990), n'a cessé au cours des années d'enrichir sa palette. Peintre, chanteur, anthologiste, critique, il oeuvre aussi avec bonheur dans le fantastique, comme le montrent Le Reflux de la nuit et Une mort bien ordinaire, parus précédemment dans la présente collection.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1997 Éditions Denoël
Dépôt légal mai 1997
ISBN 2-207-24561-6

La couverture

La couverture est de Alain Brion.


-=-