Tout va mal!


de Jean-Pierre Andrevon



-=-

Le livre

Tout va mal! est paru en 1991, aux éditions ...Car rien n'a d'importance.

La quatrième de couverture

Jean-Pierre Andrevon qui fut, on s'en souvient peut-être, à la pointe de la science-fiction politique dans les années '70, cessa progressivement d'écrire au cours de la décennie suivante, dégoûté, disait-il, par la dérive droitière et religieuse du genre. On perdit sa trace dans les premiers mois de 1991, et ce n'est que plusieurs années après qu'on sut qu'il s'était engagé dans la Légion Étrangère, pour participer à un conflit aujourd'hui bien oublié: la ``Guerre du Golfe''.

C'est lors d'une opération de commando culinaire qu'il perdit un oeil dans l'explosion d'une friteuse mal réglée. Et il porte depuis le bandeau qui lui valut plus tard le surnom de ``Le Pen écolo-gauchiste''. Car Jean-Pierre Andrevon, après plusieurs années de clochardisation quasi-totale à la suite de sa démobilisation, s'est remis progressivement à l'écriture - ce qui lui permit de remporter en 1998 le Goncourt, avec son roman autobiographique Tout à la main, deux (mêmes éditions). Mais c'est surtout la philosophie de l'Histoire qui le motive désormais, comme le prouve le présent ouvrage, ou encore le récent J'y comprends rien mais les autres non plus (C.C.L. éditions). Jean-Pierre Andrevon a par ailleurs épousé secrètement Michèle Pfeiffer et Julia Roberts.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

...Car rien n'a d'importance, 1991
Dépôt légal août 1991
ISBN 2-87795-013-1

La couverture

La couverture n'est pas attribuée.


-=-