Lentement s'empoisonnent


de Joëlle Wintrebert




Le livre

Lentement s'empoisonnent est un roman paru en 1999 aux éditions Flammarion, dans la collection Quark Noir.

La quatrième de couverture

Un patron d'ONG qui se noie dans le Léman, pourquoi pas. Dans un mètre d'eau, c'est déjà plus troublant. Meurtre? On se demande bien qui pourrait en vouloir à un apôtre de l'aide au tiers monde. Mais dans l'affaire Otto Hagen, ce ne sont pas les bizarreries qui manquent. Par exemple, depuis quand les trusts pharmaceutiques font-ils dans l'import-export de bananes? Et qu'est-ce que ce vaccin anti-sida testé sur des humains sans que personne n'en ait jamais entendu parler? Pour Mark Sidzik, une seule certitude: s'il ne se dépêche pas, c'est une hécatombe qui l'attend. Et il pourrait bien en faire partie...

Auteur, critique, anthologiste, scénariste, Joëlle Wintrebert est l'une des rares romancières françaises à s'être illustrée en science-fiction. Son premier roman, Les Olympiades truquées, paru en 1980 et récemment réédité, traitait avant la lettre du clonage et du dopage. Pour ce premier thriller, elle s'attaque à la transgénèse.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :
Flammarion 1999
Dépôt légal : octobre 1999
ISBN 2-08-067626-1

La couverture

L'illustration de la couverture est de Valérie Gautier.