Le Temps des genévriers


de Kate Wilhelm


Le livre

Le Temps des genévriers est paru aux éditions Denoël, dans la collection Présence du Futur, en 1980, n°309. Il a été réédité en 1999 dans cette même collection.

La quatrième de couverture

La sécheresse dévaste les États-Unis, chassant les habitants de la côte ouest vers l'univers concentrationnaire des villes nouvelles, tandis que la recherche spatiales fait l'objet d'une convoitise non dissimulée de la part des militaristes, au risque de faire sauter la planète. Seuls les Indiens vivent d'espoir et c'est vers cette civilisation ayant retrouvé son authenticité perdue que vont se tourner Arthur et Jean, le jour où un message venu d'ailleurs mettra en péril leur existence.

Kate Wilhelm, qui vit dans l'Orégon, a reçu le prix Hugo en 1976 pour Hier les oiseaux et a choqué le monde de la science-fiction avec une nouvelle, Le Village, où des hélicoptères donnent l'assaut à un village américain. Abondamment publiés dans la collection Présence du Futur, ses livres sont devenus des classiques, notamment Le Temps des genévriers.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

İ 1979, Kate Wilhelm
İ 1980, Éditions Denoël
Collection Présence du Futur, n°309
ISBN 2-207-24990-5

Roman traduit de l'anglais (U.S.) par Sylvie Audoly.

La couverture

La couverture est illustrée par Paul Siraudeau.