La gloire d'Elric

CONTES DU LOUP BLANC


de Michael Moorcock


Le livre

La gloire d'Elric est paru en 1997 aux éditions Pocket, dans la catégorie Fantasy, n.5658.

Cette anthologie rassemble les textes suivants:

La quatrième de couverture

Elric posa sa main sur la paroi de la caverne. Ce n'était pas de la pierre. Mais du métal. Froid. Quand il le frappa avec le pommeau de Stormbringer, cela résonna comme une cloche. Quant aux stalactites et aux stalagmites, ce n'étaient que des poutrelles métalliques tordues. Il les effleura, tentant d'imaginer qui avait bien pu créer ce palais fracassé.

``À la base, il s'agit d'un alliage de titane et d'iridium, lui expliqua Kane. De l'osmium aussi sans doute: le vaisseau est relativement intact. Et il n'a pas atterri en douceur.''

Elric fit un effort pour voir plus clair. Il se serait cru dans le ventre d'une baleine gigantesque. C'était effectivement un vaisseau. Mais quel type de vaisseau? Et venu d'où?

Né en 1939 près de Londres, Michael Moorcock devient écrivain professionnel à seize ans, trouvant également le temps de jouer de la guitare et de diriger des revues de B.D. Chantre de la New Wave, maître de l'heroic fantasy et prophète d'une fin du monde goguenarde et bariolée, il n'est à l'aise que dans des univers décadents et baroques où il invite volontiers ses amis, n'hésitant pas à leur prêter -le temps d'une nouvelle- Jerry Cornelius ou aujourd'hui Elric.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1994 Michael Moorcock, Edward E. Kramet et Richard Gilliam
1997 Pocket pour la traduction française
Dépôt Légal juin 1997
ISBN 2-266-07635-3


Titre original Tales of the White Wolf, traduit de l'anglais par E.C.L. Meistermann.

La couverture

La couverture est de W. Siudmak