Le Chien de guerre et la douleur du monde

LE PACTE DE VON BEK


de Michael Moorcock


Le livre

Le Chien de guerre et la douleur du monde est paru en 2000 aux éditions Pocket, dans la catégorie DarkFantasy, n°5685.

La quatrième de couverture

1631: l'Allemagne est à feu et à sang. Au lendemain du sac de Magdebourg, le conte Ulrich von Bek, capitaine de mercenaires, abandonne ses hommes pour se réfugier dans les profondeurs de la forêt de Thuringe. Une redoutable révélation l'y attend.

C'est un pacte qui va sceller le destin du ``Chien de guerre'', un pacte diabolique puisque Lucifer en est l'artisan. Dès lors, pour son salut, pour le salut de celle qu'il aime, pour le salut d'un monde que déchire la folie sanguinaire, von Bek se met en quête.

Une quête où beaucoup ont échoué. Une quête qui l'entraîne dans l'ailleurs entre les mondes et peut-être jusqu'aux portes du paradis. Aux portes des enfers aussi, car le royaume des Ténèbres est plus proche qu'on ne croit.

Michael Moorcock est un Anglais d'aujourd'hui, plus proche des Beatles que du roi Charles 1er. Mais comment ne pas voir qu'il adore voyager dans l'espace (parcourant par exemple l'Allemagne) et dans le temps (revisitant ici la guerre de Trente Ans)? Et le voilà parti au Texas! Va-t-il charger les boeufs à la tête de ses troupes?

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1981 Michael Moorcock
1983 Librairie l'Atalante pour l'édition française
Éditions Robert Laffont pour la traduction française
2000 Pocket pour la présente édition
Dépôt Légal février 2000
ISBN 2-266-08380-5


Titre original The War Hound and the World's Pain, traduit de l'anglais par Henry-Luc Planchat.

La couverture

La couverture est de W. Siudmak