Deus ex


de Norman Spinrad


Le livre

Deus ex est paru aux Éditions Denoël, dans la collection Présence du Futur, en 1994, n°553.

La quatrième de couverture

Machines, avez-vous donc une âme ? Telle est la question qui déchire l'Église catholique en ce début du IIIè millénaire, où un vaste réseau informatique permet de stocker les duplicata numérisés de nos personnalités en attendant de les greffer sur des clones - et du même coup de faire accéder l'humanité à une forme d'immortalité. Jusque-là, le Vatican s'est refusé à considérer l'âme comme un simple logiciel et à admettre que les « entités successibles » puissent en posséder une, d'où une baisse grandissante de sa popularité déjà bien entamée. Une situation à laquelle Mary Ire, papesse de choc nouvellement élue, est décidée à mettre fin au risque de se frotter à Satan... Ce sera le projet Deus Ex. Comme dans Deus ex machina.

Norman Spinrad, né à New York en 1940, pratique la S.-F. et le fantastique comme on pratique l'insolence. Auteur de nombreuses nouvelles et d'une quinzaine de romans dont certains ont fait date (le dernier, Le Printemps russe, a obtenu le prix Cosmos 2000), journaliste, critique, essayiste, parolier, il conjugue ici thématique cyberpunk, théologie et enquête policière pour aboutir à un cocktail particulièrement détonnant.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© 1992, Norman Spinrad
© 1994, Éditions Denoël pour la traduction française
Collection Présence du Futur, n°553
ISBN 2-207-30536-8

Titre original : Deus X, traduit de l'américain par Isabelle Delord-Philippe.

La couverture

La couverture est illustrée par Elrik.