Les solariens


de Norman Spinrad


Le livre

Les solariens a été publié aux éditions Marabout, n° 329, en 1969. Il a été réédité en avril 2000, aux Éditions Denoël, dans la collection Présence du Futur, n°631.

Titre original The solarians (1966); traduit de l'américain par Ileana Collard-Bentia.

La première édition

La quatrième de couverture

Les solariens

Pour sauver l'humanité, des êtres venus du soleil...

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
© 1966 Norman Spinrad et 1969 Gérard & C°, Verviers
Pas de ISBN

La couverture

La couverture n'est pas attribuée.

La troisième édition

La quatrième de couverture

La lutte est inégale, les humains disséminés sur des centaines de monde sont en guerre contre les Doglaaris. Une partie de l'humanité s'est isolée durant trois cents ans pour construire la plus terrifiante des armes, il s'agit des Solariens, le berceau de l'humanité. Et voici qu'ils sont de retour. Peuvent-ils gagner? Et si oui, quel sera la prix de la victoire?

Les Solariens est le premier roman de Norman Spinrad, le récit d'une guerre future, un ouvrage à part dans son oeuvre habituellement plus politique.

Norman Spinrad s'emploie à faire de la science-fiction la littérature m^eme des grands enjeux contemporains. Auteur de nombreuses nouvelles et d'une vingtaine de romans dont certains ont fait date dans l'histoire du genre, journaliste, critique, essayiste, parolier, il dénonce inlassablement, des plus évidentes aux plus insidieuses, les diverses formes d'aliénation qui nous menacent.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1966, Norman Spinrad
2000,, Éditions Denoël pour la traduction française
Collection Présence du Futur, n°631
ISBN 2-207-24935.2

Roman traduit de l'anglais (U.S.) par Michèle Charrier.

La couverture

La couverture est illustrée par Manchu.