Rêve de fer


de Norman Spinrad


Le livre

Rêve de fer est paru aux Éditions Opta, collection anti-mondes, en novembre 1973.

L'ouvrage présente la particularité de comporter une seconde couverture intérieure, avec les seules mentions :

Adolf Hitler
Le Seigneur du Svastika

La quatrième de couverture

À propos du Seigneur du Svastika, voici ce qu'ont écrit quelques géants de la science-fiction :

Philip José Farmer ­ ``L'intensité de la vision d'Adolf Hitler projette littéralement le lecteur dans cet univers parallèle qu'il a créé dans ses moindres détails. On comprend que cette oeuvre énorme ait valu à Hitler un renom légendaire.''

Harlan Ellison ­ ``Fascinant ! Hallucinant !... On est paralysé par l'émerveillement !''

Harry Harrison ­ ``Si Wagner avait écrit de la science-fiction, il nous aurait peut-être donné le Seigneur du Svastika.''

Michael Moorcock ­ ``Très certainement, cette oeuvre fait de Hitler l'égal de Tolkien, C.S. Lewis et G.K. Chesterson... La quintescence de la littérature épique.''

À propos de l'auteur :
Né en Autriche le 20 avril 1889, Adolf Hitler vécut en Allemagne jusqu'en 1919 avant d'émigrer aux États-Unis. Il s'installa à New-York, au coeur de Greenwich Village. Illustrateur de talent, il collabora au célèbre magazine de SF Amazing Stories et se fit remarquer par ses couvertures aux tons chatoyants, pleines d'action. Au début des années 40, sa parfaite connaissance de la langue anglaise lui permit de se lancer dans la carrière d'auteur et de devenir très vite l'un des grands écrivains de l'Age d'Or avec des oeuvres telles que L'Empereur des astéroïdes, La race des Maîtres ou Demain, le monde. Il mourut en 1953 et, l'année suivante, le Hugo International lui fut attribué à titre posthume pour Le Seigneur du Svatiska.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© 1972, Norman Spinrad
© 1973, Éditions Opta
Collection Anti-mondes
Dépôt légal - novembre 1973
Pas de ISBN

Titre original : The Iron Dream, traduit par Jean-Michel Boissier.

La couverture

La couverture de cette édition est illustée par Klei.