Darwinia


de Robert Charles Wilson





Le livre

Darwinia est paru en février 2000 aux éditions Denoël, dans la collection Lunes d'Encre.

La quatrième de couverture

Mars 1912, l'Europe et une partie de l'Angleterre disparaissent subitement, remplacés par un continent à la faune et à la flore non terrestres que l'on ne tarde pas à nommer la Darwinie. Pour l'enfant Guildford Law, cette tragénie n'est ni un miracle, ni une punition divine, mais plutôt une énigme que la science pourra un jour résoudre. C'est fort de cette certitude qu'il sacrifie tout pour faire partie de la première grande expédition d'exploration destinée à s'enfoncer au coeur du continent inconnu. Là, de mort violente en mort violente, tous les dangers et tous les secrets de la Darwinie lui seront révélés.

Nominé au prestigieux prix Hugo en 1999, Darwinia est une oeuvre d'une rare ambition, d'ores et déjà appelée à devenir un classique, qui nous ramène à l'époque où les savants étaient explorateurs et aventuriers.

Robert Charles Wilson, d'origine américaine mais vivant depuis longtemps au Canada, est né en 1953. Son livre Mysterium, récompensé par le Philip K. Dick Award, a eu un succès considérable en France. Parmi ses autres livres on citera Le Vaisseau des voyageurs et Les fils du vent.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

2000 Éditions Denoël
Dépôt Légal février 2000
ISBN 2-207-24938-7

Roman traduit de l'anglais (Canada) par Michèle Charrier.

La couverture

La couverture est illustrée par Manchu.