Kamikaze l'amour


de Richard Kadrey





Le livre

Kamikaze l'amour est paru aux Éditions Denoël, dans la collection Présence du Futur, en 1997, n°582.

La quatrième de couverture

Rock-star saisie par la déprime, Ryder décide de simuler sa mort. Réfugié dans un hôpital psychiatrique, il finit par s'en évader pour rejoindre San Francisco. Là, c'est le choc : conséquence des bouleversements climatiques de ce début du XXIè siècle, la forêt amazonienne s'étend jusqu'à la Californie... Pour Ryder, ce nouvel écosystème est l'occasion de découvrir un univers de chaos organisé bien plus riche, sauvage et complexe que la jungle des médias et du showbiz. C'est aussi le début d'un parcours initiatique, où images et son, musique et lumière s'entremêlent et se démultiplient en une synesthésie qui a la beauté complexe des fractales... Entre le Ballard de La forêt de cristal et le Conrad d'Au coeur des ténèbres, un des romans les plus saisissants de la jeune science-fiction américaine.

Richard Kadrey, né en 1957 à New York, vit aujourd'hui à San Francisco. Après avoir tâté de divers métiers (dont celui de scénariste pour la télévision), il a trouvé dans la science-fiction le moyen d'expression le plus proche de sa personnalité nourrie de culture techno-rock et de surréalisme. Après Métrophage, qui portait à son paroxysme l'esthétique « cyberpunk », il nous offre ici un roman lyrique et délirant qui préfigure la beat-generation du prochain siècle.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© 1995, Richard Kadrey
© 1997, Éditions Denoël pour la traduction française
Collection Présence du Futur, n°582
ISBN 2-207-30584-8

Titre original : Kamikaze l'Amour, traduit de l'américain (et encadré de notes) par Jean Bonnefoy.

La couverture

La couverture est illustrée par Marc Mosnier.