Starwars - Assaut sur Selonia

LA TRILOGIE CORELLIENNE - 2


de Roger MacBride Allen


Le livre

Starwars - Assaut sur Selonia est paru en 1997 aux éditions Pocket, catégorie Science-Fantasy, n. 5662.

Cet ouvrage constitue le deuxième épisode de la trilogie Corellienne.

La quatrième de couverture

GUERRE DES ÉTOILES, AN 18...
Le voyage du couple présidentiel sur la planète Corellia prend tournure: une étoile a explosé, Yan et Leia Solo sont captifs des populistes. Il faut prendre le large, mais comment? Yan trouve l'appui d'une Selonienne nationaliste qui marchande l'indépendance de sa planète. Pour Leia, c'est pire: elle doit se fier à une aventurière qui a frayé avec les impériaux.

Les enfants s'en tirent mieux: ils ont échappé au traquenard et leur précepteur, un Drall, les emmène sur sa planète. Anakin y découvrira son pouvoir, une façon inhabituelle d'utiliser la Force.

Quant à Lando Calrissian, sa quête le mène à Sacoria, une planète située sur la frange, où il rencontre enfin la femme de sa vie, au grand soulagement de Luke. Mais les racistes du coin ne l'entendent pas de cette oreille et les expulsent.

En bref, Luke et ses amis sont dispersés, bannis, pourchassés. Vont-ils être oubliés par ceux-là mêmes à qui ils ont rendu tant d'éminents services?

Roger MacBride Allen est né en 1957 et a fait ses débuts dans l'écriture en 1985. Spécialiste du space opera, il ne cache pas ce qu'il doit aux romans d'aventure de Robert Heinlein et aux westerns de John Ford. Au cours de ses longues navigations spatiales, il aime faire escale dans des univers partagés: c'est là qu'il prend la mesure de l'infinie diversité de la galaxie et de l'unité de l'univers. Mais ce maître en artifices (et en feux d'artifices) est capable de faire exploser ses propres supernovae; il est très respecté des amateurs de hard science-fiction.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1995, Lucasfilm Ltd.
1997, Pocket pour la traduction française
Dépôt Légal mars 1997
ISBN 2-266-07528-4


Titre original Assault at Selonia, traduit de l'américain par Rosalie Guillaume.

La couverture

La couverture est due à W. Siudmak.