Grimus


de Salman Rushdie


Le livre

Grimus est paru en 1975 dans son édition originale anglaise, chez l'éditeur Victor Gollancsz Ltd

La version française a été publiée en 1977 chez Jean-Claude Lattès.

La traduction est de Maud Perrin

La quatrième de couverture Française

Siècle après siècle, Aigle Errant, l'indien anoxa, est devenu un étranger en ce monde où les années sont si brèves, en ce monde où l'on meurt. Il lui faut partir et gagner l'île du Veau où résident les rares élus, ceux à qui un jour Sispy le magicien a fait don de la précieuse fiole jaune, les immortels. Avec eux, pense-t-il, il ira couler des jours éternels dans la ville de K. Mais Aigle Errant n'est pas le bienvenu : il veut traquer Grimus dont l'ombre énigmatique et inquiétante plane sur l'île. Grimus, un mythe, un fantôme, prétendent les habitants de K qui cherchent à nier son existence en plongeant dans une folie monomaniaque qui, seule, leur permet d'ignorer son Effet.

Car l'Effet Grimus s'étend sans cesse, provoquant des éclipses temporelles aussi bien que des épidémies de Fièvre Dimensionnelle, la terrible Fièvre D qui libère les fantasmes et abat impitoyablement tous ceux qui doutent...

Pendant ce temps, un Ouille-Nerg nommé Coâ observe et compte les points. Il vient d'une autre densimion. Très exactement de la planète Erret, celle qui tourne autour du Leilos. Un étrange Nirvesu.

GRIMUS est le premier roman de Salman Rushdie, un auteur de vingt-neuf ans, né à Bombay et résidant en Grande-Bretagne. Dans une voie riche de promesses, où se crée un lien entre la science-fiction et le nouvel art romanesque venu du tiers-monde, Rushdie nous offre une étonnante réflexion sur un univers en proie à la mythologie qu'il a secrétée.

L'édition

Jean-Claude Lattès
Collection Science-Fiction
© 1977, Editions J.C. Lattès
23, Av. Villemain, Paris 14
Num. Edt. 77041, Num. Imp. L 9725
Dépôt légal, 1er trimestre 1977

La couverture

La couverture est de Françis Delivré.