Noô


de Stefan Wul


Le livre

Noô est paru en deux tomes, en 1977, aux éditions Présence du futur, n°236 et n°237

La quatrième de couverture

Tome 1
Héros d'un récit qu'il prétend authentique, le jeune Brice, fils d'un ethnologue qui a disparu au cours d'une expédition est catapulté sur une planète aux couleurs surréalistes et adopté par un exilé qui a fui la Terre pour des raisons politiques. Son destin évoque un voyage au bout de la nuit ou une vingt-cinquième heure étirée sur des années-lumières. Ne s'intéressant qu'en interlocuteur curieux aux travaux politiques de son père adoptif, Brice s'épouvante de se voir impliqué dans un projet extrêmement dangereux. Il fuit, en compagnie de son père, une vague de répression. Les voici passant par les égouts, atteignant le fleuve puis la mer et enfin la jungle...

Après un silence de dix-neuf ans, Stefan Wul fait sa rentrée avec ce ``science-fiction'' surréaliste de très haute qualité.

Tome 2
Le premier tome de ce roman fantastique hors catégorie nous présentait le jeune Brice catapulté sur une planète aux couleurs surréalistes et adopté par un exilé qui avait fui la Terre pour des raisons politiques. Aujourd'hui, le père et le fils fuient encore, mais c'est pour échapper aux forces gouvernementales. Les voici qui s'embarquent sur un bateau transportant les victimes d'une étrange lèpre. Et bientôt commence pour Brice une folle aventure au cours de laquelle il sera amené à changer d'identité, à se faire inoculer de dangereuses drogues, à être attaqué de toutes part et à rencontrer... l'amour.

Moins malmené par les foudres du fantastique, il aurait pu lui aussi, comme Candide, se complaire à cultiver son jardin. Mais il reste hanté par des siècles plus déments et plus implacables que celui de Voltaire.

L'auteur
Sous l'étrange masque de Stefan Wul se cache un auteur français écrivant depuis 1952 des oeuvres qui le délassent de sa profession libérale. Où classer ce surréaliste rationnel aux délires lucides, aux cauchemars désinvoltes ? Lui-même considère l'écriture et la lecture comme de maitresses drogues, aptes à nous faire exploser corps et âme hors de la banalité quotidienne.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© Editions Denoël, Paris, 1977
Collection Présence du Futur, n. 236 et 237
Dépôt légal 2eme trim. 1977
Pas de ISBN

La couverture

Les couvertures de Noô 1 et de Noô 2 sont de Stéphane Dumont.