Odyssée sous contrôle


de Stefan Wul


Le livre

La première édition

Odyssée sous contrôle est paru en 1959 aux éditions Fleuve Noirdans la collection Anticipation, n. 138.

La quatrième de couverture

Pas d'information utile dans la quatrième de couverture.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

Editions Fleuve Noir
Collection Anticipation n. 138
Pas de ISBN

La couverture

La couverture de cette édition est bien entendu de Brantonne.

La seconde édition

Odyssée sous contrôle a été réédité en 1979 au Fleuve Noir, dans la collection Super-luxe, Lendemains retrouvés, N. 61.

La quatrième de couverture

LENDEMAINS RETROUVES
collection dirigée par
Patrick Siry

Ce fut d'abord une longue patte pointue, pleine de poils clairsemés, comme une patte de langouste géante, qui tâtonna parmi les débris de la cloison.

La terreur d'Inès restait assez lucide pour qu'elle pût détailler cette patte. L'extrémité n'en était pas exactement pointue, mais faite de plusieurs griffes luisantes...

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

© 1959 Editions Fleuve Noir
Super luxe Fleuve Noir - Lendemains retrouvés
Dépot légal 1er trimestre 1979
ISBN 2-265-00877-X

La couverture

La couverture de cette édition est attribuée à Doc. VLOO YOUNG ARTISTS.

La troisième édition

Odyssée sous contrôle a été réédité en juin 1994 aux Éditions Denoël, dans la collection Présence du Futur, en 1997, n°542.

Cette édition comprend le roman lui-même, ainsi que trois nouvelles, L'Archange (1982), Echec au plan 3 (1958), et Expertise (1958).

La quatrième de couverture

Nom : Michel Maistre. Profession : agent de la Sécurité impériale. Mission : faire la lumière sur les trop nombreuses disparitions qu'enregistre la planète Emeraude.

Le voyage n'est pas de tout repos : Maistre échappe de justesse à un attentat contre sa personne et tombe amoureux d'une jeune poétesse. Mais ce n'est rien à côté de ce qui l'attend sur Emeraude : poulpes intelligents, faune et flore aussi surréaliste qu'agressives, savants fous capables de vous répartir dans des bocaux tout en vous maintenant conscient de votre état...

Aucune horreur ne leur sera épargnée. A croire qu'un scénariste en verve tire toutes les ficelles...

Suivi de trois nouvelles introuvables, un roman de 1959 où Wul marche déjà sur les sentiers qui devaient faire la célébrité de Jack Vance et de Philip K. Dick.

Stefan Wul, né en 1922, est plus qu'un pionnier de la Science-Fiction française, il en est l'étoile, ou plutôt le météore, puisque à l'exception de Noô, paru en 1977, les douze romans qui composent l'essentiel de son oeuvre ont été publiés entre 1956 et 1959. Constamment réédités depuis, popularisés par les adaptations cinématographiques de René Laloux dans le cas d'Oms en série et de l'Orphelin de Perdide (devenus la Planète sauvage et les Maîtres du temps), ils sont devenus des classiques du genre.

L'édition

L'édition dont je dispose indique :

1994, Éditions Denoël
Collection Présence du Futur, n°542
ISBN 2.207.50561.8

La couverture

La couverture de cette édition est de Jean-Yves Kervevan.