Cablé


de Walter Jon Williams


Le livre

Cablé a été publié chez Denoël, dans la collection Présence du Futur, en 1987, n°437, et réédité en octobre 1996, dans le coffret/anthologie Les cybernautes.

La quatrième de couverture

Êtes-vous câblé ? (O/N) Pratiquez-vous la zonedanse ? (O/N) Pouvez-vous citer un seul Bloc orbital ? (O/N) Avez-vous le dernier modèle d'implant Kikuyu Optics ? (O/N) Fréquentez-vous des embrochés ? (O/N) Marchez-vous à l'allumeur ? (O/N) Êtes-vous souvent en interface ? (O/N) Avez-vous déjà rencontré un chanvré ? (O/N) Si vous n'avez pas un seul OUI, vous n'êtes pas comme COWBOY, l'ancien pilote de chasse aux yeux sensibles aux infrarouges, devenu panzerboy pour tracer le bitume. Vous n'êtes pas comme SARAH, la jeune crade au cybercobra mortel tapi dans la gorge. Vous n'êtes pas comme RENO, qui est mort, mais toujours vivant dans l'interface. Vous n'êtes pas armé pour résister aux rêves d'omnipotence des Orbitaux. Vous n'êtes pas CÂBLÉ.
L'auteur
Walter Jon Williams, né en 1953, vit à Albuquerque, Nouveau-Mexique. Auteur de deux recueils de nouvelles et de neufs romans (dont l'étonnant Sept jours pour expier, paru dans la collection « Présence »), il s'inscrit dans la lignée des créateurs d'un futur proche modelé par les nouvelles technologies (informatique, bioélectronique) tout en renouant avec l'imagerie et les mythes du western, ce qui fait de lui le plus épique des cyberpunks.

Roman traduit de l'américain par Jean Bonnefoy.

L'édition

L'édition dont je dispose précise :
© 1987 Éditions Denoël
ISBN 2-207-50437-9

La couverture

La couverture de cette édition est illustrée par Philippe Gauckler.